Le matin le soleil réchauffe les champs qui s’assèchent, dégageant de l’humidité. Ce brouillard peut rester dans une vallée, ou se répartir harmonieusement dans l’atmosphère. A chaque niveau de profondeur il y a un voile qui s’additionne avec le précédent jusqu’à l’horizon ou le dernier plan se dissout dans le ciel.

En peinture cet effet porte un nom: le sfumato

Tirages originaux, signés et numérotés